Plus nue dans la gravité vivante

« Quand tu te dépouilles de ton rire pour apparaître

Plus nue dans la gravité vivante

De ton sexe ouvert

Une tendresse pire que l’amour efface

La joie d’être ensemble en ce monde

Où les âmes se cherchent et se trouvent et se perdent

Une tendresse qui est déjà le vertige

De n’être qu’avec toi, de renaître avec toi

Dans un lieu délivré de la peur. »

Marcel Béalu

0 Réponses à “Plus nue dans la gravité vivante”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




emmaunblog2908 |
Coques plastique pour pièce... |
Profespagnolcarlosmoreira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unefillenormaleaparis
| Outre-mer gendarmerie
| Jejeangelique