Face à une crise, doublez la mise

20150602_123505
En regardant Les Artistes sous le chapiteau : perplexes, où funambules et dresseurs de serpents meurent d’un instant de mélancolie qui les détourne de la concentration que leur art exige, où il est dit qu’après Auschwitz, on ne peut plus obliger des animaux à imiter des hommes, où on considère qu’il est préférable d’abattre que d’oublier, mais où l’on voudrait quand même enfermer ses souvenirs d’incendie et de douleur dans une boîte qu’on jetterait tout au fond de la mer, j’ai eu l’idée de consigner les signes, atmosphères, perceptions, les différents visages que prennent les crises qui nous traversent dans ce moment où il devient de plus en plus difficile d’avoir des idées à long terme.

0 Réponses à “Face à une crise, doublez la mise”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




emmaunblog2908 |
Coques plastique pour pièce... |
Profespagnolcarlosmoreira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unefillenormaleaparis
| Outre-mer gendarmerie
| Jejeangelique